Le métier

Travailler le bois, lui donner une seconde vie, c’est son métier du menuisier. Le menuisier passe l’essentiel de son temps dans son atelier. Placards, parquets, escaliers, portes, fenêtres, volets : toute boiserie doit être conçue, dessinée, débitée, montée, posée, vernie ou teintée. Avec le souci de respecter les structures et l’étanchéité. Ce professionnel doit être habile et maîtriser les bases de la géométrie. Si le bois reste son matériau de prédilection, il utilise désormais l’aluminium, le PVC, les panneaux agglomérés ou stratifiés, etc.
Quoique important, le travail manuel est de plus en plus relayé par des machines. Une spécialisation très demandée, celle d’agenceur de cuisines, consiste à concevoir et installer des éléments de rangement et des surfaces de travail pour une cuisine. La plupart du temps, ce menuisier d’agencement est un fabricant industriel, qui dispose d’un réseau de distributeurs.

Un secteur porteur :

Les entreprises de menuiserie profitent d’une conjoncture plus favorable depuis fin 2015. En effet, après huit années de crise, l’activité du secteur du bâtiment se redresse. Elle est principalement tirée par le segment de construction neuve et plus particulièrement par le résidentiel privé.

Ce métier me correspond :

Je rêve d’un métier artistique :

Mes passions : dessiner ou créer, les arts
Mes qualités : créativité, observation, patience

Je suis branché(e) high Tech :

Mes passions : créer un site web, la programmation, les technologies
Mes qualités : capacité d’analyse, inventivité

Je veux travailler de mes mains :

Mes passions : créer, manipuler, construire
Mes qualités : dextérité, ingéniosité, patience

Les débouchés

Les débouchés sont également assurés dans l’agencement et la décoration de locaux commerciaux. Le menuisier est salarié ou installé à son compte comme artisan.

Après quelques années d’expérience professionnelle, le menuisier peut devenir chef d’équipe ou contremaître dans une grande entreprise ou bien s’installer à son compte. Un BTS du secteur bois sera le bienvenu pour la prise de responsabilité.
Il peut aussi acquérir une spécialisation : agencement de cuisines (cuisiniste), de salles de bain (baniste) ou de bateaux, pose de plafonds d’isolation acoustique, de parquet, fabrication et montage de décors…
Il peut aussi devenir ébéniste pour travailler le bois plus finement.

Diplôme proposé par les Ecoles de Production

CAP Menuiserie fabricant de menuiseries, mobilier et agencement :

BAC PRO Menuiserie bois :

BAC PRO Technicien menuiserie agenceur :

 

Trouver une école ▸