Le métier

Une voiture accidentée arrive à l’atelier. Le carrossier identifie les réparations à effectuer et détermine le temps de travail nécessaire avec l’expert automobile. Selon l’importance des dégâts, son intervention peut aller du simple échange d’un composant (portière ou pare-chocs, par exemple) à la restructuration de la caisse selon les normes du constructeur. Il démonte les éléments endommagés qu’il remet en état ou remplace par des neufs. Il redresse les parties déformées. Il assure leur assemblage par soudage ou à l’aide de vis et de boulons. Il est amené à déposer puis à remonter des organes mécaniques, électriques ou électroniques. Si le châssis est déformé, il procède à sa remise en ligne via un système de rayons laser qui contrôle la géométrie du véhicule. Après un dernier contrôle, le véhicule est rendu à son propriétaire. Le carrossier doit avoir « le coup de main » et « le coup d’oeil », un sens aigu des responsabilités en matière de sécurité, des connaissances en mécanique et en travail des matériaux (tôle, plastique…). Il peut être en contact avec le client et doit donc faire preuve de qualités relationnelles. Être formé à la peinture de carrosserie est un « plus ».

Un secteur porteur :

Avec plus de 38 millions de véhicules en circulation et des milliers d’accrochages par jour, les carrossiers sont toujours aussi débordés.
Certains ateliers ont bien du mal à recruter, d’autant que beaucoup d’anciens partent à la retraite. Pourtant, aujourd’hui, un jeune sortant de l’école avec un CAP trouve facilement un emploi dans le secteur.

Ce métier est fait pour vous :

Je veux travailler de mes mains..

  • Mes passions : créer, manipuler, construire
    Mes qualités : dextérité, ingéniosité, patience

Réparer, bricoler, j’adore ça…

  • Mes passions : fabriquer
    Mes qualités : curiosité, ingéniosité, grande habilité manuelle, patience, goût de se rendre utile

les métiers accessibles

les garages de réparation mécanique et de carrosserie
les ateliers spécialisés en carrosserie
Les garages qui proposent du multiservice effectuent divers travaux : tôlerie, peinture, mécanique. Ils sont nombreux et assurent du travail aux jeunes diplômés.
Les ateliers spécialisés en carrosserie, qui comptent généralement 2 ou 3 ouvriers, embauchent des jeunes titulaires de CAP ou de BEP.

Relation commerciale grands comptes et entreprises
Relation commerciale en vente de véhicules
Fabrication de pièces en matériaux composites
Peinture industrielle
Mécanique automobile et entretien de véhicules

Les débouchés

Un salarié compétent et pourvu du sens des responsabilités peut devenir chef d’atelier.
Il peut aussi créer une entreprise artisanale et s’installer à son compte comme garagiste spécialisé ou réparateur.
Le carrossier peut également exercer en usine de construction automobile
Le bac pro est le diplôme qui permet la meilleure évolution professionnelle.
Le BTS conduit à un emploi de technicien supérieur dans une unité de construction automobile.

Diplôme proposé par les Ecoles de Production

CAP Réparateur en carrosserie :

Trouver une école ▸